Quelles sont les preuves de l'efficacité de la MCA?

Les sceptiques soulignent souvent que les traitements de la MCA reposent sur bien peu de faits scientifiques, voire aucuns. Même si plusieurs de ces traitements sont utilisés depuis des milliers d’années pour favoriser la santé et le mieux-être, il est vrai que la recherche rigoureuse a fait défaut pendant longtemps. Même si certaines des thérapies de la MCA sont fondées sur des faits scientifiques, des questions importantes concernant la sécurité et l’efficacité doivent toujours être résolues par des études scientifiques bien conçues. C’est pourquoi il est important que les individus choisissent leurs thérapies de manière éclairée.

Situé aux É.-U., le National Center for Complementary and Alternative Medicine (NCCAM) est un organisme qui a commandité des études afin d’établir une base de données tangibles au sujet des thérapies de la MCA. Voici ce que certaines de ces études ont révélé :

  • Les soins chiropratiques administrés pour les douleurs lombaires sont au moins aussi efficaces que les soins médicaux conventionnels pour une période allant jusqu’à 18 mois.
  • L’acupuncture a considérablement réduit la douleur associée à l’arthrose du genou lorsqu’elle était utilisée en complément à une thérapie conventionnelle. D’autres études et examens ont prouvé qu’elle atténue également les vomissements et les nausées causés par la chimiothérapie, pourrait agir sur les céphalées de tension et peut soulager les douleurs des personnes atteintes de lombalgie.
  • Les suppléments diététiques du nom de glucosamine et chondroïtine (combinés ou non) consommés pour l’arthrose du genou ont produit des résultats semblables à ceux que des personnes ayant utilisé le médicament du nom de célécoxib ou des placébos.
  • Les personnes atteintes de fibromyalgie peuvent retirer des bienfaits de la pratique du taï-chi. Les participants à l’étude qui avait pratiqué le taï-chi ont fait montre d’une amélioration accrue de la qualité du sommeil, de l’humeur et de la qualité de vie, tout en obtenant une réduction appréciable de l’incidence de leurs symptômes.

Grâce aux recherches rigoureuses continues sur la MCA, les professionnels de la santé bénéficieront enfin des faits scientifiques dont ils ont besoin pour appuyer l’intégration d’une gamme de thérapies de la MCA aux soins conventionnels administrés aux patients.